Turquie : le Premier ministre Davutoglu promet de réduire les formalités administratives en faveur des investissements au cours d'une rencontre avec les investisseurs étrangers

Turquie : le Premier ministre Davutoglu promet de réduire les formalités administratives en faveur des investissements au cours d'une rencontre avec les investisseurs étrangers


Le Premier ministre turc, Ahmet Davutoglu, a déclaré aux représentants des grandes entreprises internationales présentes en Turquie que la stabilité politique et économique constitue des atouts essentiels qu'offre le pays aux investisseurs étrangers. Par ailleurs, il a promis de réduire les formalités administratives dans le cadre du processus de création d'entreprise en Turquie.


En effet, cette rencontre s'est tenue dans le cabinet du Premier ministre situé au palais de Dolmabahce, sous la coordination du ministère de l’Économie et de l’Agence turque pour la promotion et le soutien à l’investissement (ISPAT). Plus de 70 cadres et haut-fonctionnaires ont pris part à la rencontre, y compris les vice-Premiers ministres turcs Lutfi Elvan et Mehmet Simsek, le ministre des Sciences, de l’Industrie et de la Technologie, Mustafa Elitas, le ministre turc de l’Énergie et des Ressources naturelles, Berat Albayrak, le ministre des Finances, Naci Agbal et le ministre des Transports, des Affaires maritimes et de la Communication, Binali Yildirim.


Le Premier Ministre turc a par ailleurs affirmé que la stabilité économique et politique de la Turquie s'est révélée essentielle en temps de crise au cours de ces 13 dernières années. « Le monde a subi une turbulence économique et politique grave ; mais malgré les risques géopolitiques auxquels les pays environnants sont confrontés, la Turquie s'avère être un havre de stabilité et est exceptionnellement épargnée par la crise financière mondiale. » a-t-il relevé, tout en soulignant le fait qu’aucune banque turque n’a eu besoin de l’aide du gouvernement pendant cette crise.


« En phase de croissance depuis les 24 derniers trimestres consécutifs, l’économie turque a continué de croître alors que l’économie mondiale était en récession. Cette croissance s’est matérialisée par la création de 7 millions d’emplois depuis 2007, » a-il-remarqué.


Selon M. Davutoglu, les facteurs déterminants permettant à la Turquie d'attirer de nouveaux investissements étrangers sont non seulement sa jeune population et sa main d'œuvre de haute qualité, mais également sa situation géographique centrale, auxquels s'ajoute sa qualité de destination d'investissement. Ces facteurs font d'elle un corridor énergétique reliant les fournisseurs aux consommateurs et une plateforme logistique pour cette région qui connaît un développement rapide.


Le Premier Ministre a également promis que des réformes seront entreprises à temps dans le cadre de la mise en œuvre du plan d'action du gouvernement pour l'année 2016. « Les procédures de création d'entreprise seront réduites et l'obtention des licences d'exploitation sera plus simplifiée », a-t-il déclaré, avant de révéler que des reformes seront entreprises en matière de formation professionnelle afin de répondre aux exigences du marché de l'emploi.


Exprimant sa gratitude aux entreprises internationales pour leur preuve de confiance envers le pays, Davutoglu a indiqué que les nouveaux investissements auront pour retombées le développement, la création d'emplois et la promotion de la prospérité en Turquie. Et d'ajouter que « Le gouvernement turc soutient fermement les investisseurs internationaux et ne ménage aucun effort pour attirer de nouveaux investissements dans le pays ».


Les données les plus récentes de la Banque centrale de Turquie révèlent que le pays a attiré 13,4 milliards de dollars US d’investissements directs étrangers durant la période allant de janvier à octobre 2015, soit une augmentation de 29 pour cent par rapport à l'année précédente. Plus de 46 000 entreprises étrangères sont actuellement présentes en Turquie.

 

Source : Habertürk

Articles sur le même thème

Aucune actualité disponible.

Evénements sur le même thème

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Fermer

Les Nouvelles de la Chambre