La Chambre

« Toutes nos forces, individuelles comme collectives, entreprises, salariés, pouvoirs publics, doivent être jetées pour relancer la machine. »

Istanbul, le 5 juin 2020

 

Chers Adhérents,

Chers Ami(e)s de la Chambre de Commerce Française en Turquie,

 

Après des semaines de télétravail et de confinement, le retour progressif au bureau se profile, conséquence heureuse des mesures d’assouplissement décidées ces derniers jours aussi bien en France qu’en Turquie : levée des restrictions de déplacement, réouverture des restaurants et des zones de loisirs, reprise des vols domestiques et vers la mi-juin des vols internationaux, reprise du trafic des trains à grande vitesse et des bus inter-cités …

 

La situation sanitaire s’améliore donc nettement dans nos deux pays, marquant le début de ce retour sur les lieux de travail et la reprise que nous attendons tous … pour écrire la suite de l’Histoire. Chacun d’entre nous aura sa part de responsabilité à son niveau pour sortir grandi de cette crise et plus résilient de cette épreuve. Toutes nos forces, individuelles comme collectives, entreprises, salariés, pouvoirs publics, doivent être jetées pour relancer la machine. Tout doit être entreprit pour débloquer la demande … pour un retour à plein régime de la production et de la consommation.

 

Après le recul sans précédent en avril dernier dans tous les domaines, les chiffres publiés récemment en Turquie doivent nous donner confiance en l’avenir.

  • Une croissance du PIB de 4,5% au 1er trimestre 2020 en glissement annuel en dépit du fort ralentissement consté en mars ; la BERD prévoyant une chute de 3,5% du PIB en 2020 mais une reprise dès 2021 avec une hausse envisagée de 6%.
  • L’indice synthétique de confiance économique a progressé de 20,4% en mai 2020.
  • Les 3 indices de confiance sectorielle ont augmenté en mai, de 10,8 % dans le secteur des services, de 5,0 % dans le secteur des ventes de détail et de 31,1 % dans le secteur de la construction.
  • L'indice de confiance des consommateurs a augmenté de 8,5% en mai.
  • L'activité du secteur manufacturier s'est contractée moins fortement en mai (40,9 points) qu'en avril (33,4 points).
  • Les exportations reprennent le chemin de la reprise.

 

De reprise des exportations et d’union douanière, il en était question mercredi dernier à l’occasion d’un échange pragmatique en visio-conférence avec Mme Ruhsar Pekcan, Ministre du Commerce, et mes collègues des autres Chambres turco-européennes … La situation du commercial international provoquée par cette pandémie ne nous invite-t-elle pas à ouvrir sans tarder les discussions sur la modernisation de l’Union Douanière entre l’Union Européenne et la Turquie ? Et ce dans l’intérêt de toutes nos entreprises européennes comme turques ? Tous les milieux d’affaires y sont très favorables …

 

D’ici au plaisir de vous revoir, en présentiel ou en distanciel, je vous donne rendez-vous sur notre site Web et sur nos pages Facebook, LinkedIn et Instagram pour suivre nos actus et participer à nos webinaires.

 

Prenez toujours bien soin de vous !

 

Bien sincèrement.

 

Zeynep NECİPOĞLU

Présidente

 

 

Articles sur le même thème

Aucune actualité disponible.

Evénements sur le même thème

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Fermer

Les Nouvelles de la Chambre