Analyses & Etudes

L’inflation recule légèrement en décembre : +20,3% sur un an

Les prix à la consommation en Turquie ont reculé de 0,4 % en décembre par rapport au mois précédent, ramenant le taux d'inflation annuel à 20,3 % après plus de 25 % en octobre d'après les données publiées par l'Office national des statistiques (Tüik) le 3 janvier. Les secteurs les plus touchés par cette baisse des prix sont l'habillement (-4,08% par rapport à novembre) et les transports (-2,56%). En revanche, les prix de l'alimentation ont augmenté de 1,08% en décembre par rapport à novembre. Sur un an, les secteurs les plus affectés par la hausse des prix sont l'ameublement (+31,36%), l'alimentation (+25,11%) et le logement (+23,73%).

En novembre, déjà, l'inflation avait ralenti par rapport au mois précédent (-1,44%), une première depuis le mois de mars. En octobre, l'inflation était au plus haut depuis 15 ans, en raison notamment de l'effondrement de la devise turque en 2018, sur fond de tensions diplomatiques et de défiance des marchés vis-à-vis des politiques économiques menées par le gouvernement.

 

Les  prix  des denrées alimentaires (hors alcool) ont globalement augmenté de 25,11% sur un an

Selon  l’Institut  des  statistiques  de  Turquie  (Türkstat),  les  prix  des denrées alimentaires (hors alcool) ont globalement augmenté de 25,11% par rapport à l’année dernière. Le niveau de l’inflation  annuel  est  de  27,09% pour  les  produits  agricoles non  transformés,  et  il  est  de  23,22%  pour  les  produits transformés. L’inflation annuelle des fruits et des légumes frais est de 30,77%. Les principales augmentations de prix ont été constatées pour l’oignon (+184%), les concentrés de tomates (+91%), les pommes de terre (+75%), la nourriture pour bébé (+68%), le chou-fleur (+67%), les raisins (+62%), le poireau (+62%), le piment (+61%) et le ketchup (+57%).

 

Face à la hausse des prix -- qui ont bondi jusqu'à 6,3% en septembre par rapport à août -- le gouvernement a annoncé de nombreuses mesures, notamment des réductions de prix volontaires par certaines entreprises et commerçants. "Nous avons presque totalement atteint nos objectifs de fin d'année", s'est félicité le ministre des Finances, Berat Albayrak, faisant référence aux prévisions à moyen terme présentées en septembre. M. Albayrak avait affirmé que l'inflation serait de 20,8% à la fin de l'année 2018 et qu'elle tomberait à 15,9% en 2019. Il a déclaré début janvier que la lutte contre l'inflation se poursuivrait au cours des trois premiers mois de 2019, comprenant notamment des réductions de la taxe spéciale à la consommation et de la taxe sur la valeur ajoutée.

 

Pour en savoir plus : http://www.turkstat.gov.tr/PreHaberBultenleri.do?id=30848

https://www.boursorama.com/actualite-economique/actualites/turquie-l-inflation-annuelle-ralentit-a-20-3-en-decembre-711611dfa03f24f034f415e5cde92830

 

Sources : AFP et Service Economique de l’Ambassade de France

 

 

Articles sur le même thème

Evénements sur le même thème

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Fermer

Les Nouvelles de la Chambre