Les échanges commerciaux franco-turcs au 1er trimestre 2018 sont en recul par rapport au 4ème trimestre 2017 (-3,5%) mais augmentent par rapport au 1er trimestre 2017 (+5,4%)

Le volume des échanges commerciaux franco-turcs, avec un montant total de 3,733 milliards € au 1er trimestre 2018 est hausse de +5,4% par rapport à la même période de 2017 mais est en recul de -3,5% par rapport au 4ème trimestre 2017. Les exportations des entreprises françaises vers la Turquie reculent de -16,5% alors que celles des entreprises turques vers la France augmentent de +7,6% par rapport au 4ème trimestre 2017. Le solde de la balance commerciale entre les deux pays est bénéficiaire pour la Turquie (près de 400 millions d’€). On constate que les tendances sont les mêmes que celles observées 1 an plus tôt.

 

Avec un total de 1,668 milliards d’€, les exportations françaises en Turquie au 1er trimestre 2018 ont augmenté de -6,3% par rapport à la même période en 2017, en raison essentiellement de l’augmentation des ventes de produits de la construction automobile (+45,3% ; 1er poste des exportations françaises en Turquie)  et de celle, dans une moindre mesure, des ventes d’équipements pour automobiles +15,2% ; 2ème poste), des produits sidérurgiques et de première transformation de l'acier et de matériels électrique. Notons la fort recul des ventes de produits de la construction aéronautique (-75,0% ; 9ème poste sur la période janvier-Mars 2018 mais 1er poste des exportations françaises en Turquie sur la période janvier-Mars 2017. Ce poste, on le sait, est tributaire du calendrier des livraisons d’airbus ce qui affecte donc sensiblement le volume des échanges.

 

Sur la période avril 2017 – Mars 2018, la Turquie perd une place au profit de Singapour pour se situer au 12ème rang des pays clients de la France (4ème pays client hors UE & Suisse après respectivement les Etats-Unis, la Chine et donc Singapour mais devant le Japon ; 1,5% de parts de marché). Elle perd également une place, au profit de la Russie pour se situer au 13ème rang des pays fournisseurs de la France (5ème pays fournisseur hors UE & Suisse après respectivement la Chine, les Etats-Unis, le Japon et donc la Russie avec 1,4% de parts de marché). - cf. classement sans notre article consacré au commerce extérieur français.

 

Les exportations turques en France poursuivent leur progression au 1er trimestre 2018. Elles ont enregistré une augmentation de +4,7% par rapport à la même période en 2017. On constate que tous les principaux postes sont en hausse à l’exclusion des ventes de produits de l'industrie textile.

 

Selon les données publiées par les Douanes turques, la France, avec 1,875 Mds de $ d’importations provenant de Turquie (+16,7% ; 4,6% de parts de marché) demeure au 7ème rang des pays clients de la Turquie derrière respectivement l’Allemagne, le Royaume-Uni, l’Italie, l’Irak, les Etats-Unis et l’Espagne). De même, avec 2,277 Mds de $ d’exportations en Turquie (+26,5% ; 3,7% de parts de marché), la France demeure au 7ème rang des pays fournisseurs de la Turquie derrière respectivement la Chine, la Russie, l’Allemagne, les Etats-Unis, l’Italie et le Royaume-Uni. - (cf. classement dans notre article consacré au commerce extérieur turc).

 

Même constat. La structure du commerce bilatéral franco-turc demeure inchangée comme c’est le cas depuis une décennie. Elle reste donc toujours aussi vulnérable et cyclique car dépendant des achats-ventes de matériel de transport (secteurs automobile et aéronautique).

 

 

Tableaux : cliquez-ici

Articles sur le même thème

Aucune actualité disponible.

Evénements sur le même thème

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Fermer

Les Nouvelles de la Chambre