Les échanges commerciaux franco-turcs sur les 9 premiers mois de l’année 2017 stagnent (-0,1%) par rapport à la même période en 2016 en raison du net recul des ventes françaises dans le secteur aéronautique

Actu de la chambre  | 

Istanbul, le 4 décembre 2017

 

Chers Adhérents,

Chers Ami(e)s de la Chambre de Commerce Française en Turquie,

 

Les activités de la Chambre furent nombreuses, diverses et réussies le mois dernier : plus de 800 personnes aux 3 soirées Beaujolais Nouveau (dont près de 450 à  Istanbul), formation pour les nouveaux arrivants français, workshop sur les pratiques salariales, … (cf. articles dans la présente newsletter). Nous remercions ici les artisans de ces réussites ainsi que nos partenaires et sponsors qui se sont mobilisés à cette occasion.

 

La fin de l’année 2017 se profile et nous vous donnons rendez-vous le vendredi 8 décembre prochain au Méridien pour notre soirée de gala avec l’énergique Nükhet Duru … Inscrivez-vous en cliquant ici ….

 

D’autres rendez-vous sont proposés ce mois-ci :

·         Les French-Turkish Innovation Days à Istanbul et Ankara du 4 au 6 décembre : www.ftinnovationdays2017.com

·         La Rencontre mensuelle des Membres qui se tiendra le mercredi 6 décembre de 19h à 21h au Bar L’Eclipse de l’hôtel Le Méridien : cliquez-ici

·         l’Apéro-Conférence sur la méthodologie Agile le jeudi 14 décembre de 18h30 à 21h à la Chambre : cliquez-ici (avec VIA PRO)

 

J’ai le plaisir également de vous annoncer que Votre Chambre mènera par ailleurs courant décembre une large enquête auprès de ses adhérents pour mieux connaître leurs besoins en terme de réunions, workshops, séminaires …Enfin, notre Annuaire annuel, tant attendu par nos adhérents, sera disponible mi-décembre …

 

C’est dans un contexte économique toujours tendu que nous vous livrons ici, comme tous les ans à pareille époque, les résultats du commerce extérieur entre la France et la Turquie, marqués par un très léger recul.

 

Après un plus haut historique constaté en 2015 (10,421 milliards €), le volume des échanges commerciaux franco-turcs, avec un montant total de 10,226 milliards € sur les 9 premiers mois de 2017 est en très léger recul (-0,1%) par rapport à la même période de 2016, selon les données publiées début novembre par les Douanes françaises. L’importante baisse des ventes françaises en Turquie au 1er trimestre explique cette contreperformance. Les exportations des entreprises françaises vers la Turquie sont, en effet, en baisse (-6,6%) alors que celles des entreprises turques vers la France augmentent (+5,7%). Sur ces mêmes 9 premiers mois de l’année 2017, le solde de la balance commerciale entre les deux pays est très largement bénéficiaire pour la Turquie (+884 millions € contre +275 millions € en 2016).

 

Avec un total de 4,759 milliards d’€, les ventes françaises en Turquie sur cette même période ont chuté de -7,5% par rapport aux 9 premiers mois de l’année 2016, quasi uniquement en raison du net recul des ventes du secteur aéronautique (-142,1% ; 1er poste des exportations françaises en Turquie avec 9,8% du total des exportations françaises dans ce pays ; ce poste étant très tributaire des livraisons et commandes d’avions qui sont irrégulières par nature). A l’inverse, tous les autres principaux postes sont en augmentation.

 

La Turquie, avec 6,65 Mds d’€ d’importations provenant de France sur la période octobre 2016 – septembre 2017  (1,5% de parts de marché, donnée inchangée), perd une place au profit de Singapour … et se situe au 12ème rang des pays clients de la France (4ème pays client hors UE & Suisse après respectivement les Etats-Unis, la Chine et Singapour). Avec 7,38 Mds d’€ d’exportations en France sur cette même période (1,4% de parts de marché, +donnée inchangée), la Turquie demeure au 12ème rang des pays fournisseurs de la France (4ème pays fournisseur hors UE & Suisse après respectivement la Chine, les Etats-Unis et le Japon). - (cf. notre article consacré au commerce extérieur français).

 

Les exportations turques en France sur les 9 premiers mois de 2017 poursuivent leur progression. Elles ont augmenté de +5,9% par rapport à la même période de 2016 en raison de la hausse des ventes de véhicules automobiles (+29,5%, 1er poste avec 33% du total des exportations turques en France). A l’inverse, tous les autres principaux postes sont en recul.

 

Selon les statistiques publiées par les Douanes turques fin octobre, la France, avec 4,730 Mds de $ d’importations provenant de Turquie sur les 9 premiers mois de l’année (4,1% de parts de marché, -0,3 point de pourcentage) demeure au 6ème rang des pays clients de la Turquie derrière respectivement l’Allemagne, le Royaume-Uni, l’Italie, l’Irak et les Etats-Unis). De même, avec 5,57 Mds de $ d’exportations en Turquie (3,3% de parts de marché ; -0,2 point de pourcentage), la France reste au 6ème rang des pays fournisseurs de la Turquie derrière respectivement la Chine, l’Allemagne, la Russie, les Etats-Unis, et l’Italie. - (cf. classement dans notre article consacré au commerce extérieur turc).

 

La structure du commerce bilatéral franco-turc demeure inchangée. Elle reste donc toujours aussi vulnérable et cyclique car dépendant des achats-ventes de matériel de transport : 24,8% des exportations françaises en Turquie et 38,4% des exportations turques en France.

 

Le Conseil d’Administration et toute l’équipe de la Chambre se joignent à moi ici pour vous souhaiter d’excellentes fêtes de fin d’année en famille et entre amis. Nous aurons le plaisir de nous revoir dès le 3 janvier au Méridien pour notre traditionnelle rencontre mensuelle des Membres.

 

Bien cordialement.

 

Zeynep NECİPOĜLU

Présidente

© 2017 CCI FRANCE TURQUIE